Passer aux informations produits
1 de 2

Cave des Amandiers

Cornalin Amandiers 2020

Vin rouge - AOC VALAIS
Suisse - Valais

Cornalin Amandiers 2020

Prix habituel 44.00 CHF
Prix habituel Prix soldé 44.00 CHF
- Liquid error (price line 86): divided by 0% Épuisé
Taxes incluses.
Code article VS20AMCO1B
Appellation AOC VALAIS
Contenant 75 cl
Cépage Cornalin
Type Vin sec
Vigneron Alexandre Délétraz
Viticulture Conventionnelle

description

Ce n’est pas uniquement pour la beauté des paysages qu’Alexandre Delétraz, natif de Genève, est venu dans le Valais. Désireux de travailler au grand air et de faire ses propres choix, il lui fallait trouver un environnement à sa mesure, un projet auquel il adhère... Lire la suite

dégustation

Cépage qui donne un vin coloré (encre de chine) aux tanins harmonieux et qui conserve toujours une belle acidité. Il a au nez, comme en bouche, un coté griottes, kirsch, mais aussi fumé, « charbonné ». Il est reconnaissable entre tous.
Afficher tous les détails

Cornalin Amandiers 2020

Ce n’est pas uniquement pour la beauté des paysages qu’Alexandre Delétraz, natif de Genève, est venu dans le Valais.

Désireux de travailler au grand air et de faire ses propres choix, il lui fallait trouver un environnement à sa mesure, un projet auquel il adhère à 100%. Le plus grand vignoble de Suisse et ses 5000 hectares offrait le plus d’opportunités au néo-vigneron. « C’est ici que je pouvais acheter ».

Alexandre a donc posé ses valises en pente, sur ces coteaux abrupts qu’il doit jour après jour cultiver à la main. Un peu plus de 5 hectares de petites terrasses qui s’étagent jusqu’à 900 mètres d’altitude, éclatées en 120 parcelles cadastrales, mais qui lui procurent une liberté infinie.

« Fully est l’unique commune viticole qui repose sur des gneiss, des sols extrêmement durs, pauvres et filtrants, très sensibles à la sécheresse ». Il faut irriguer, obligatoirement, les précipitations étant rares dans la contrée. Et fournir un travail de patience et de longue haleine que cet oenologue formé à Changins mène à coeur depuis 2008, sa première récolte.

Avec la volonté de faire de grands vins de terroir, Alexandre Delétraz a troqué la facilité pour les cépages autochtones comme la petite arvine, l’humagne, l’amigne, le cornalin, mais aussi le gamay, la syrah et le pinot noir. Ces plants délicats donnent de somptueux vins lorsqu’ils sont conduits avec mesure et petits rendements. Et permettent de raviver la fierté viticole suisse, qui compte une singularité de cépages et d’expressions uniques au monde.