Passer aux informations produits
1 de 2

Château Jean Faure

Château Jean Faure Saint-Émilion Grand Cru Classé Double Magnum 2015

Vin rouge - Saint-Émilion Grand Cru
France - Bordeaux

Château Jean Faure Saint-Émilion Grand Cru Classé Double Magnum 2015

Prix habituel 360.00 CHF
Prix habituel Prix soldé 360.00 CHF
- Liquid error (price line 86): divided by 0% Épuisé
Taxes incluses.
Code article BX15EMJF1W
Appellation Saint-Émilion Grand Cru
Contenant 3 L
Cépage 65% Cabernet Franc, 30% Merlot, 5% Malbec
Type Vin sec
Vigneron Marie-Laure Latorre
Viticulture Conversion bio

description

La Jubilation La climatologie pourtant inhabituelle a donné naissance à un 2015 surl’équilibre, l’élégance et la gourmandise. Le printemps chaud à la floraisonhomogène et un mois de juillet très chaud font pousser la vigne commeune folle. Dès la mi-juillet, les pépins blondissent, signe d’une maturité... Lire la suite
Afficher tous les détails

Château Jean Faure Saint-Émilion Grand Cru Classé Double Magnum 2015

La Jubilation

La climatologie pourtant inhabituelle a donné naissance à un 2015 sur
l’équilibre, l’élégance et la gourmandise. Le printemps chaud à la floraison
homogène et un mois de juillet très chaud font pousser la vigne comme
une folle. Dès la mi-juillet, les pépins blondissent, signe d’une maturité déjà
entamée. Les températures ne faiblissent pas et la pluie n’est toujours pas au
rendez-vous. Début août, le temps commence à changer. Août est relativement frais et humide. La vigne ralentit sa pousse. Début septembre et jusqu’à la fin d’octobre, les
journées ensoleillées et les nuits fraîches sont favorables à la maturation du raisin.

Les vendanges démarrent moins tôt que prévu : les Merlots sont ramassés entre
le 22 et le 28 septembre, le Malbec le 3 octobre tandis que les Cabernets Francs
attendent jusqu’entre le 5 et le 8 octobre. Les fruits sont restés intacts, les vins
seront l’expression de cette pureté aromatique et gustative. La couleur est profonde, les équilibres excellents : un degré alcoolique moins élevé qu’en 2010, une acidité assez modérée mais présente. Enfin des tanins suaves, enrobés, veloutés et une finale dense et fraîche.